• Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

Archives pour décembre 2007

2008 en aotearoa

Ca y est j y suis, wellington, the « windy city ». La tentation etait trop forte pour pouvoir resister. Apres 2 mois de baroud et de taf en australie, quelques economies, m ont permis de traverser un bout du pacifique pour rejoindre le pays du long nuage blanc. Ici on sent l effervessence que sollicite les fetes de fin d annees. Les rues sont pleines a craquer de gens venus juste pour ces quelques jours afin de bien finir l annee et recommencer dignement la prochaine. Point trop n`en faut…. apres mon sejour ici il sera alors temps de compter mes aventures kiwis…

 

Si vous le voulez bien revenons sur des faits que j ai vecu ces dernieres 48h.

 

On est pas a Kaboul ici…. du moins je me le suis laisse dire.

Jeudi 27 decembre, je quitte Bowen pour Proserpine pour prendre l avion direction Brisbane avant un ultime vol pour la nouvelle zelande. Constat interessant apres deux mois en australie. Cheveux longs sous un bonnet, barbe drue et fournie, bronzage agricole, brulures par l acide des mangues donnent a mon visage des traits pour le moins meditteranens plutot cote sud de la mediterrannee.

A l arret de bus de bowen je remarque a quel point la mamie assise a cote de moi me surveille du coin de l oeil au moindre de mes mouvements. Trajet jusqua Proserpine sans le moindre souci. Attendant la navette pour l aeroport tout le monde me devisage et j en ris plus qu autre chose. le bus arrive, le chauffeur descend, me regarde de haut en bas deux ou trois fois et me demande si j ai de quoi payer, je lui dis que je n ai pas de cash mais deux cartes de credit et qu alors je paierai au terminal a l aeroport. Il se met alors a me dire des choses du genre « tu crois qu ici c est comme chez les zoulous? » « on est pas chez les sauvages ici » Je dis rien car j ai besoin d aller jusqua l aeroport. Arrives a l aeroport le chauffeur me demande une carte pour payer, je lui tends ma carte australienne et il me dit  » c est pas une carte de credit, tu le sais tres bien que ca en est pas une conard » (je vous garantis une traduction des plus moderee). restant toujours lucide et attachant peu d importance a ce genre de personne je ne dis mot et paye avec mon autre carte. la transaction effectuee il me jette la carte au visage. Je lui demande alors si il me prend pour un chien ou un animal vu la facon dont il agit, il me repondra dans sa verve la plus poetique « toi et ceux de ton espece vous etes pires que des chiens, et je comprends pas qu on puisse encore vous laisser entrer sur le territoire, n oublie pas que t es pas chez toi ici, on pas a kaboul ici… »

J avoue avoir ete tellement surpris que je n ai pas trouve le souffle necessaire pour lui expliquer a quel point je conchie et meprise les petites gens de son rang qui n`ont rien de plus qu un verre de pisse entre les deux oreilles.

Je vous epargne tous les controles que j ai subis dans les differents aeroports sur ce trajet. Par le plus pur des hazards, j ai ete controle dans l ordre, 1 fois depistage anti explosif a proserpine,2 fois a brisbane, une a christchurch…..

 

Voila, triste constat. La paranoia a cette fois gagne les points les plus eloignes du globe, ajoutez a ca une bonne dose de betise et d alienation televisuelle et vous obtiendrez la race humaine la plus debile, effrayee et asservie de l histoire de lhumanite….

 

Bonne anne a tous et a toutes.

bowen2
Album : bowen2

4 images
Voir l'album

toujours bowen

A fond dans le bouleau, 10 a 12 heures par jour sous un soleil de plomb, heureusement que la paye et l ambiance sont bonnes… Je bosse jusqua 27 decembre et ensuite je reviens en nouvelle zelande pour basculer en 2008 et y rester le mois de janvier. Il me tarde deja d y etre, et de repasser par certaines places chargees de souvenirs. Si quentin et Guillaume passent par la je vous promets de vous envoyer quelques photos de castlepoint (plutot Quentin) et du building flambant neuf du 156 Willis street (Plutot le vendeen).

Cela dit je passe a bowen des jours paisibles et propices aux rencontres. Mon colloc est un japonais qui est atteint du syndrome de la betise et de la joie de vivre, autant dire j ai pas le temps de m ennuyer.

 Je pete le feu, il fait super beau tou les jours voila joyeux noel a tous et la prochaine.

 

Laissez quelques commntaires thanks..

apres 50 jours sans rasage
Album : apres 50 jours sans rasage

1 image
Voir l'album

j`en suis la

01/12/2007, je suis a cairns, ville au nord de lacote est. Il y fait tres chaud, trop meme. C est une station balneaire tres prisee car elle offre de multiples attractions sur la grande barriere de corrail. La vie y est chere, c est une ville attrape touriste un peu comme Biarritz ou quimper (heu…. non pas Quimper). Il y fait bon vivre si on a les poches pleines et  une vue un peu alteree par le soleil, cela permet en effet de ne pas voir les aborigenes faire la manche ou les boulots les plus ingrats par leur penibilite et le rang social que cela confere…

La raison de ma venue dans cette ville est que je devais y rencontrer mon boss afin de commencer le job debut decembre. (cueillete des lytchees). Seulement voila le patron m annoncea plusieurs reprises le decalage du debut de la saison a cause du manque de pluie. Hier il m a gentiement dit que l on commenceraitseulement debut janvier…. triste nouvelle. ne pouvant attendre jusque la j ai reussi a trouver un job a Bowen 600km au sud a compter de la semaine prochaine.

 Petite anecdote, aujourdhui j ai ete accoste dans un centre commercial par un jeune homme ampute de la moitie du bras droit (la moitie du bas…) il me demanda quelques dollars pour grossir la caisse de l association de soutien des surfers blesses en exercice par des requins,meduses, tortues de mer, lion de mer, ou corail… Helas je n avais plus un sou sur moi… Je lui ai dit que j avais deja tout donne au comite de soutien des personnes blessees a cause d une chute dans la fosse aux ours au zoo de la palmyre, ainsi que mes derniers pesos avaient servis a debloquer un fond de pension pour les malheureux qui avaient construit leur nid douillet en zone innondable et innonde depuis. Y a pas de doute le sel ca attaque les neurones…

 

je tiens a remercier tous ceux qui me laissent des commentaires sympathiques et par la meme occasion vous salue du bout du monde. Laurent and Family, Virginie And Family as well, Tatie, Marraine, Maman , Papa, Monsieur Sarkozy (si si il m ecrit depuis que j ai ete radie de l Anpe), les potos (vous venez apres sarko). Ainsi tous ceux qui croient en Dieu, et comme Dieu c est moi… qui croient en Moi.

 

Voila a bientot et comme a dit jadis le prophete:

Il parait que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c’est une crise. Depuis que je suis petit, c’est comme ça.

 

 

 



Merzouga Desert - Maroc |
Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE