Nouveau depart

La banane…… Ma claque!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ca y est c est fini. Nous sommes partis de Tully (oui nous). D abord a Bowen pour quelques jours de vacances dans un cadre de reve, farniente, plage, shopping. Nous allons maintenant vers une autre aventure,  a savoir bosser dans une ferme de l’outback (brousse lot et garronnaise) poury faire un bout de la saison de taille de la vigne. Nous y resterons 4 semaines si tout se passe bien. Il n y aura alors pas d internet et probablement pas de telephone non plus, avec un aller retour par semaine vers la ville la plus proche pour acheter de quoi se nourrir.

 

Je reviendrai plus en detail sur cette aventure dans quelques semaines.

D icila cher tous portez vous du mieux que vous puissiez (pas certain de l emploi du subjonctif)

 

Ci-joint deux photos datant dil y a un peu plus d un mois pour devoiler celle qui fait route avec moi, et qui est en train gentiement de bousculer mon quotidien…

 

Voici la ritournelle, et comme jadis a dit le prophete :   »Le coeur a ses raisons que la raison ignore »

nous deux
Album : nous deux

2 images
Voir l'album

Tard dans la nuit,

Il y a onze ans, un coup de telephone a quatre heures du mat’ a fait pleurer ma mere. Il s’est eteint ou endormi pour toujours… Il y a onze ans l’injustice nous a frappee, le malheur est devenu notre, la tristesse notre quotidien. Questions sans reponses, incomprehension, envies de vomir cette fatalite. Trop de fleurs finissent de fleurir sur le marbre.

Tard dans la nuit les rires se meurent, les larmes coulent et le coeur saigne.

Si j’ai crache ma haine, j ai avale cette injustice.

Si il y a un apres en altitude,je te sais la-bas, vivant en nous et dans nos ames.

Je te salue toi mon frere parti trop vite, je t’embrasse et je t’aime.
 

Premier Bilan

Voila pres de 5 mois que je suis en Australie il est temps d en faire un premier Bilan.

Depart total dans l inconnu il y a cinq mois, avec quelques euros, un anglais moyen et seulement une adresse pour du boulot.  Je debarque a l aeroport de sydney, trouve une auberge, y reste 5 jours, pas trop le temps d apprecier la ville puis Brisbane. Premiere experience boulot au nord de Brisbane pour 3 semaines chez des gens tres sympathiques dans un cadre paradisiaque. de la ce fut le long trajet en bus (27h) jusqua Cairns au nord du pays afin de trouver ma seule adresse en ma possession pour du boulot. Arrive la bas j appelle le Patron et me dis que la saison des lytchees a du retard et que donc nous ne demarrerons pas avant le 10 janvier….. et nous sommes le 28 novembre.

Je decide d aller sur Bowen ou je suis sur de trouver du boulot et j y resterai 1 mois ramassant les mangues chaque jour.

Puis ce fut le depart pour la Nouvelle Zelande durant 4 semaines ou j ai efficacement dilapide l argent gagne difficilement. Que de bons moments et de belles rencontres, apres tout ca vaut bien un compte en banque qui deborde, helas pas le mien….

22 Janvier retour en Australie, avec obligation de trouver un job dans les 3 jours qui arrivent ou alors je dormirai a la belle etoile et mangerai…… des restes de restes.

Un coup de telephone a Tully et me voici debarquant 3 jours plus tard au pays de la banane.

Cela fait maintenant deux mois que j y reside, je m y sens bien et l aventure ici touche a sa fin. il me reste encore deux semaines ici, puis retour a Bowen pour y finir le mois d avril en bossanT deux ou trois semaines puis ce sera le depart sur tout le territoire Australien.

Objectifs, Cote ouest, puis Adelaide, Melbourne et Sydney.

Apres ce periple il sera alors temps d aviser.

 

Je retiens pour l instant de cette experience la bonne humeur globale des australiens, une meteo comme on en reve, des paysages a couper le souffles et evidemment des rencontres riches et interessantes.

Ce pays est vraiment une terre d accueil, a condition de vouloir essayer de comprendre l accent australien et de faire uniquement des sales boulots mais bizzarement la penebilite disparait tres vite tant il y fait bon vivre et il y est facile de s y inserer.

Ic i a Tully c est une des economies les plus riches du monde grace aux productions massives de bananes et de sucre. Le Hic evidement car il y aura toujours un hic est que cette agriculture industrielle tue a petit feu la grande barriere de corail…. Merci les OGM.

 

Il me tarde de decouvrir d autres terres que celles du Queensland, je devrais faire la route avec deux ou trois compagnons.

 

En attendant je vous souhaite a tous et toutes les meilleures choses vous fais quelques bises, si si j insiste et vous dis a une prochaine.

 

P.S quelques commentaires sont les bienvenues.

Et comme jadis a dit le prophete  » Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche

voici quelques photos de tully et du boulot

Tully
Album : Tully

7 images
Voir l'album

Tully ou la ville de la banane

Et bien le bonjour a tous.

 

Apres quelques semaines de silence me re-voila tapotant le clavier pour donner quelques nouvelles. Un mois de vacances en Nouvelle Zelande puis le retour en Australie. J ai passe en Nouvelle Zelande un mois extraordinaire et riche en emotions. Je suis revenu sur quelques lieux et places qui m avaient marque(es) il ya alors deux ans. J ai revu certains potes et y ai rencontre des nouveaux. Je suis reste principalement a Wellington avec quelques escapades autour de la capitale. Mais si ce pays m est cher il fut loin d etre lucratif… Plus un sou en poche (merci les parents pour le coup de pouce) me revoila donc de l autre cote de la Mer de Tasmanie… en Australie. Je suis depuis 10 jours a Tully, petite ville au nord du Queensland. C est une ville tropicale agreable et chaleureuse. Elle a la particularite d etre le ville le plus humide D australie mais aussi la plus chaude certaines periodes de l annee. Je suis loge dans un Backpacker (auberge) et je travaille dans les bananes. C est un boulot tres dur et tres physique mais qui paye plus que bien. je devrais y rester au minimum 6 semaines et ensuite aviser sur la prochaine etape. La place est quasie germanique car sur 30 residents il y a 20 allemands. Mon equipe de boulot est composee d un allemand , un taiwanais, un colombien, un aborigene et ma trogne.

 

J avoue commencer a m habituer plus que d agreable maniere a l ete constant et la vie en short/claquettes. Je profite de l occasion pour souhaiter de bons anniversaire a Lulu,Jessi, Laurent, Nene, Dro ainsi qui ne sont pas nes en janvier mais qui pour une raison ou une autre fete leur anniversaire en Janvier, apres tout on voit de tout dans ce monde… Quand on pense qu un arriviste infiniment niais et imcompetent dirige la 5eme puissance mondiale on peut s attendre a tout.

 

voila chers amis, complices, famille, groupies et autres fanatiques de ma personne je vous salue et vous dis a une prochaine.

 

Et comme Jadis a dis le prophete « Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul »

quelques photos

wellington
Album : wellington

10 images
Voir l'album
Voici quelques photos de wellington en nouvelle zelande, Photos du port, du jardin bottanique, de oriental bay, Le nouveau building flambant neuf ou j ai travaille il y a deux ans (guillaume speciale dedicace), olivier (pote de toulouse) et moi assis au concert du nouvel an et une photo du meilleure « caffe latte » du monde bu dans un petit bistrot italien perdu dans la banlieu sud de wellington.

 

je reviendrai plus tard plus en details sur mon periple ici.

je vous salue tous, amis, famille, groupis, amoureuses, amoureuses en secret, ainsi que tous les parias, troglodytes,hirsutes,va-nu-pied.

 

lionel

2008 en aotearoa

Ca y est j y suis, wellington, the « windy city ». La tentation etait trop forte pour pouvoir resister. Apres 2 mois de baroud et de taf en australie, quelques economies, m ont permis de traverser un bout du pacifique pour rejoindre le pays du long nuage blanc. Ici on sent l effervessence que sollicite les fetes de fin d annees. Les rues sont pleines a craquer de gens venus juste pour ces quelques jours afin de bien finir l annee et recommencer dignement la prochaine. Point trop n`en faut…. apres mon sejour ici il sera alors temps de compter mes aventures kiwis…

 

Si vous le voulez bien revenons sur des faits que j ai vecu ces dernieres 48h.

 

On est pas a Kaboul ici…. du moins je me le suis laisse dire.

Jeudi 27 decembre, je quitte Bowen pour Proserpine pour prendre l avion direction Brisbane avant un ultime vol pour la nouvelle zelande. Constat interessant apres deux mois en australie. Cheveux longs sous un bonnet, barbe drue et fournie, bronzage agricole, brulures par l acide des mangues donnent a mon visage des traits pour le moins meditteranens plutot cote sud de la mediterrannee.

A l arret de bus de bowen je remarque a quel point la mamie assise a cote de moi me surveille du coin de l oeil au moindre de mes mouvements. Trajet jusqua Proserpine sans le moindre souci. Attendant la navette pour l aeroport tout le monde me devisage et j en ris plus qu autre chose. le bus arrive, le chauffeur descend, me regarde de haut en bas deux ou trois fois et me demande si j ai de quoi payer, je lui dis que je n ai pas de cash mais deux cartes de credit et qu alors je paierai au terminal a l aeroport. Il se met alors a me dire des choses du genre « tu crois qu ici c est comme chez les zoulous? » « on est pas chez les sauvages ici » Je dis rien car j ai besoin d aller jusqua l aeroport. Arrives a l aeroport le chauffeur me demande une carte pour payer, je lui tends ma carte australienne et il me dit  » c est pas une carte de credit, tu le sais tres bien que ca en est pas une conard » (je vous garantis une traduction des plus moderee). restant toujours lucide et attachant peu d importance a ce genre de personne je ne dis mot et paye avec mon autre carte. la transaction effectuee il me jette la carte au visage. Je lui demande alors si il me prend pour un chien ou un animal vu la facon dont il agit, il me repondra dans sa verve la plus poetique « toi et ceux de ton espece vous etes pires que des chiens, et je comprends pas qu on puisse encore vous laisser entrer sur le territoire, n oublie pas que t es pas chez toi ici, on pas a kaboul ici… »

J avoue avoir ete tellement surpris que je n ai pas trouve le souffle necessaire pour lui expliquer a quel point je conchie et meprise les petites gens de son rang qui n`ont rien de plus qu un verre de pisse entre les deux oreilles.

Je vous epargne tous les controles que j ai subis dans les differents aeroports sur ce trajet. Par le plus pur des hazards, j ai ete controle dans l ordre, 1 fois depistage anti explosif a proserpine,2 fois a brisbane, une a christchurch…..

 

Voila, triste constat. La paranoia a cette fois gagne les points les plus eloignes du globe, ajoutez a ca une bonne dose de betise et d alienation televisuelle et vous obtiendrez la race humaine la plus debile, effrayee et asservie de l histoire de lhumanite….

 

Bonne anne a tous et a toutes.

bowen2
Album : bowen2

4 images
Voir l'album

toujours bowen

A fond dans le bouleau, 10 a 12 heures par jour sous un soleil de plomb, heureusement que la paye et l ambiance sont bonnes… Je bosse jusqua 27 decembre et ensuite je reviens en nouvelle zelande pour basculer en 2008 et y rester le mois de janvier. Il me tarde deja d y etre, et de repasser par certaines places chargees de souvenirs. Si quentin et Guillaume passent par la je vous promets de vous envoyer quelques photos de castlepoint (plutot Quentin) et du building flambant neuf du 156 Willis street (Plutot le vendeen).

Cela dit je passe a bowen des jours paisibles et propices aux rencontres. Mon colloc est un japonais qui est atteint du syndrome de la betise et de la joie de vivre, autant dire j ai pas le temps de m ennuyer.

 Je pete le feu, il fait super beau tou les jours voila joyeux noel a tous et la prochaine.

 

Laissez quelques commntaires thanks..

apres 50 jours sans rasage
Album : apres 50 jours sans rasage

1 image
Voir l'album

j`en suis la

01/12/2007, je suis a cairns, ville au nord de lacote est. Il y fait tres chaud, trop meme. C est une station balneaire tres prisee car elle offre de multiples attractions sur la grande barriere de corrail. La vie y est chere, c est une ville attrape touriste un peu comme Biarritz ou quimper (heu…. non pas Quimper). Il y fait bon vivre si on a les poches pleines et  une vue un peu alteree par le soleil, cela permet en effet de ne pas voir les aborigenes faire la manche ou les boulots les plus ingrats par leur penibilite et le rang social que cela confere…

La raison de ma venue dans cette ville est que je devais y rencontrer mon boss afin de commencer le job debut decembre. (cueillete des lytchees). Seulement voila le patron m annoncea plusieurs reprises le decalage du debut de la saison a cause du manque de pluie. Hier il m a gentiement dit que l on commenceraitseulement debut janvier…. triste nouvelle. ne pouvant attendre jusque la j ai reussi a trouver un job a Bowen 600km au sud a compter de la semaine prochaine.

 Petite anecdote, aujourdhui j ai ete accoste dans un centre commercial par un jeune homme ampute de la moitie du bras droit (la moitie du bas…) il me demanda quelques dollars pour grossir la caisse de l association de soutien des surfers blesses en exercice par des requins,meduses, tortues de mer, lion de mer, ou corail… Helas je n avais plus un sou sur moi… Je lui ai dit que j avais deja tout donne au comite de soutien des personnes blessees a cause d une chute dans la fosse aux ours au zoo de la palmyre, ainsi que mes derniers pesos avaient servis a debloquer un fond de pension pour les malheureux qui avaient construit leur nid douillet en zone innondable et innonde depuis. Y a pas de doute le sel ca attaque les neurones…

 

je tiens a remercier tous ceux qui me laissent des commentaires sympathiques et par la meme occasion vous salue du bout du monde. Laurent and Family, Virginie And Family as well, Tatie, Marraine, Maman , Papa, Monsieur Sarkozy (si si il m ecrit depuis que j ai ete radie de l Anpe), les potos (vous venez apres sarko). Ainsi tous ceux qui croient en Dieu, et comme Dieu c est moi… qui croient en Moi.

 

Voila a bientot et comme a dit jadis le prophete:

Il parait que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c’est une crise. Depuis que je suis petit, c’est comme ça.

 

 

 

Aborigenement drole

Je situe le contexte de cette video. Nous sommes dans un petit bled de l outback australien (le centre desertique du pays).

Des danseurs Yolngu (plus vieille tribu aborigene) ont coutume de se donner en spectacle lors de representations pour touristes. Etant las et fatigues d etre pris pour des betes de foires, une association Yolngu s est mise a danser sur des airs occidentaux caricaturant de facon grossiere les danses occidentales. Ils commencent leur spectacle de facon traditionnelle avec chants et danses aborigenes puis accelere la cadence en changeant de style. le resultat est sympa et efficace aupres du public, tant et si bien que cette troupe a des dates prevues a Melbourne et Sydnee.

Le morceau sur la video est une caricature de la chanson Zorba le grec (celebre sirtaki).

Enjoy it.

Laissez moi des commentaires ca fait toujours plaisir

 

Image de prévisualisation YouTube

12

Catégories

Commentaires récents

juin 2017
L Ma Me J V S D
« mai    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Auteur:

Lio


Merzouga Desert - Maroc |
Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE